Rien n’est terminé ! ce 31 mars ouvre une nouvelle séquence dans l’opposition contre le projet de loi travail El Khomri.c’est une mobilisation importante avec beaucoup de jeunes, de salariés et de fonctionnaires.

Pour la troisième fois depuis début mars, salariés et étudiants ont manifesté ce jeudi contre le projet de loi Travail. Entre 390 000 et 1,2 million de personnes ont défilé dans plusieurs villes de France contre le projet de loi Travail porté par la ministre Myriam El Khomri.

CFDT CGT COMMERCENous construisons un rapport de force avec le gouvernement qui doit bouger et reculer sur le texte.

Selon un décompte effectué par la police, 390 000 manifestants ont été recensés dans une cinquantaine de villes.

À Paris, les manifestants étaient entre 26 000 et 2 .000 selon la police. Selon les syndicats organisateurs, il y avait 1,2 million de manifestants sur toute la France.

Après la manifestation un appel a été lancé sur Facebook et Twitter, sous le mot d’ordre Nuit Debout, pour « ne pas rentrer chez nous » , et occuper la place de la République.

La CGT et FO réclament le retrait du projet. La troisième grande centrale syndicale, la CFDT, hostile à la première mouture, n’y est plus défavorable après les modifications du gouvernement.

La ministre du travail, Myriam El Khomri, a répété qu’elle « entendait les inquiétudes des jeunes » tout en défendant une « loi nécessaire et juste ». Pas question de retirer cette réforme « intelligente, audacieuse et nécessaire », a aussi affirmé le chef du gouvernement, Manuel Valls.

Dans ce contexte, le Syndicat du Commerce indépendant démocratique avec les autres syndicats ont déjà fixé deux nouvelles date de mobilisation, les 5 et 9 avril, « jusqu’au retrait du texte », Les dates des nouvelles journées d’action, fixées à l’issue de cette mobilisation, les 5 et 9 avril.

http://loitravail.lol/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here