Syndicats 23h40: Un accord sur le travail dominical aux Galeries Lafayette a été signé par deux syndicats et approuvé par 2 présidents, la CFE-CGC et la CFTC (qui ne représente à peine que 10% des salariés).

Cet accord est un cadeau à la direction du grand magasin amiral du boulevard Haussmann à Paris et au gouvernement.

« Je crois qu’on a trouvé un équilibre », a pour sa part estimé Jacques Biancotto, président de la CFE-CGC Commerce, qui a précisé que « toutes les demandes de son  syndicat  avaient été acceptées. L’organisation a pris ses responsabilités et a agi dans l’intérêt des salariés et de l’entreprise », a dit Patrick Ertz, président de la CFTC Commerce.

Cet accord est évidement « un calvaire supplémentaire pour les salariés » précise Alexandre TORGOMIAN » Secrétaire Général du Syndicat Commerce Indépendant Démocratique qui insiste sur le fait « qu’un syndicat doit œuvrer dans l’intérêt des salariés qui font fonctionner quotidiennement l’entreprise  et non pour les intérêts des actionnaires d’une entreprise. »

Après sud au BHV, que peut-on penser des syndicalistes qui se couchent devant un patronat qui n’a qu’une seule obsession faire du chiffre d’affaire sur le dos des salariés sans se préoccuper de leurs santé.

étonnantUn des syndicats a signé le texte parce qu’il trouvait que la direction ne faisait pas assez travailler les salariés le dimanche. La direction des Galeries Lafayette a écouté ce syndicat en portant notamment à huit (contre sept auparavant) le plafond de dimanches travaillés, avec la garantie que les volontaires puissent en faire au moins six. ………….super………

L’autre syndicat a signé visiblement sous la pression du gouvernement.

Bienvenue au 19ème siècle ! belle victoire ! Les syndicats réformistes ne servent à rien, juste à détruire les avancées sociales au profit du patronat.

Le Syndicat Commerce Indépendant Démocratique va faire valoir son droit d’opposition sur cet accord afin que chaque salarié puissent obtenir un repos commun, bien mérité, le dimanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here